Cuisine – salle de bain

Voici venu le temps d’expliquer la photo du dernier article ! Du coup on va parler plomberie. Mais avant, ceci :

map

Vous ne voyez pas ce que c’est ? Alors je traduis le titre : “Temoignages oculaires de la presence d’ours entre Septembre 2012 et Juin 2013”. Oh, et ce n’est pas une carte du parc national de je ne sais ou, c’est une carte de mon campus😀

Oui, rien que ces 2 dernieres semaines, une demi-douzaine de signalements d’ours ont ete confirmes. Toutes les bulles rouges sont de cette annee; moi on m’avait dit que ca arrivait 3, 4 fois par an qu’un ours soit appercu a la lisiere du campus, mais je suppose que cette annee est particuliement riche en plantigrades… Il faut dire que Sendai est une ville decoupee en petits morceaux jetes a travers une foret de pins et de cypres geants; justement hier, j’ai vu pour la premiere fois de ma vie deux gros Tanuki traverser la route qui mene a mon labo et continuer a trottiner sur la pelouse. Enfin, les ours de Sendai ne sont pas non plus de monstrueux grizzlies, il parait qu’ils sont plutot petits. Et ils font en moyenne 0 morts par an, a comparer avec les 40 assassinats annuels perpetres par les guepes geantes japonaises… Ah, les joies de la campagne.

Le tanuki de Wikipedia (non, c’est pas un raton laveur)

l’ours japonais wikipedien

Le campus aux ours s’appelle “Campus de la Montagne aux Feuilles Bleues, Aobayama Campus” (La montagne n’est pas bleue hein. tout ce qui est jeune/nouveau/pas mur est bleu en japonais, donc par extension, tout ce qui est vert est egalement “bleu”… comme le “feu bleu” au carrefour, et les “legumes bleus” necessaires a une alimentation equilibree…). J’habite moi-meme sur la “Montagne Qui-Fait-Face, Mukaiyama”,  ” face a quoi ?” me direz-vous, et bien au centre-ville : on a une super vue sur le bourg. Ma montagne qui fait face est elle meme au pied de la “Montagne aux 8 arbres, Yagiyama”, qui n’a pas que 8 pauvres arbres plantes dans un coin, mais en japonais 8=beaucoup, alors vous comprenez… qu’il y une grosse foret. Ce nom est toujours moins ridicule que celui que j’entendais au debut : “Montagne aux Chevres (Yagiyama)”. Enfin bref, il y a beaucoup de montagnes ! Bien que la ligne de bus soit directe entre chez moi et le campus aux ours, pour y aller il faut passer devant 6 ecoles, un parc d’attraction, un zoo (nul doute qu’ils aient beaucoup d’ours), un jardin botanique et un gouffre sans fond.

Pour en revenir a ma cuisine, je n’ai pas d’idee de transition alors je n’en mets pas. Sur la photo du dernier article, vous avez pu admirer le chauffe-eau au dessus de l’evier (bien devine, Papa). C’est un chauffe-eau au gaz, car tout marche au gaz ici : la cuisiniere, le chauffe-eau de la cuisine, mais aussi celui de la salle de bain. Celui-la est tellement complique qu’il a fallu que l’employe du GDF japonais m’explique comment prendre une douche… Il faut d’abord ouvrir la valve du gaz, puis celle du chauffe-eau, puis tourner une manivelle pour activer une pierre a feu, puis choisir entre “douche” et “bain”, puis ouvrir l’eau, puis choisir une temperature entre 0 et 6, et tout recommencer a l’envers pour eteindre. Autant vous le dire tout de suite, 0 c’est froid, et 0.5 c’est deja de la lave en fusion, sauf les jours ou 5 est froid et 6 les portes de l’enfer. Il faut plus de temps pour regler la douche que pour prendre une douche… je ne me suis pas encore risquee a prendre un bain, mais le setting “bain”  chauffe l’eau en circuit ferme, ce qui est plutot cool. Puisqu’on est cense entrer dans le bain japonais apres avoir pris une douche, et donc laisser l’eau bien propre pour le reste de la famille, il parait que certaines baignoires peuvent etre reliee a la machine a laver pour utiliser l’eau au premier rincage. Enfin moi ma machine, elle prend son eau au robinet d’eau froide, et elle degorge son jus de chaussette sur le sol  de la douche, faute de bouche d’evacuation… Ah, les joies de la campagne ! Ou du 19e siecle, c’est selon.

Pour finir comme j’ai commence, sur une note animaliere, le mois prochain je vais a une course de chevaux ! Pas loin de la prefecture de Fukushima : plus les chevaux ont de pattes, plus ils doivent courir vite non ? Blague a part, c’est le seul hippodrome du coin, la prefecture de Fukushima fait environ 14 000 km2, et je n’ai pas l’intention d’aller trainer dans des zones interdites ou de louer un 2 pieces dans un reacteur nucleaire, donc pas d’inquietude ! (A titre de comparaison, il y a 3 centrales nucleaires dans un rayon de 60km autour de Lyon…)

Posted in Sendai. Tags: . 4 Comments »

4 Responses to “Cuisine – salle de bain”

  1. Cathy Says:

    … le rêve…. s’endormir entourée de nounours…… Booooooooonneeeeee nuiiiiiiiiiit “la” petite !….. Bizzzzzzzz

  2. Le Frangin Says:

    Arghhh j’ai fait la bêtise de chercher Vespa mandarinia dans wikipedia & youtube, elles sont énormes !!!
    Si en plus elles tuent 40 personnes par an, je préfère aussi les nounours !

    Finalement Yagiyama ça veut dire beaucoup de chèvres sur 8 arbres sur beaucoup de montagnes ?

  3. Tante Says:

    Mais elle a des feuilles bleues!?!


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: